Guide course à pied

Guide pour favoriser la course à pied

La course procure d’innombrables bienfaits au corps humain. Cela peut être dans le but d’augmenter sa capacité physique, d’améliorer sa santé, de mieux se sentir dans sa peau ou de perdre quelques kilos en trop. De plus, ce n’est ni un sport compliqué, ni un sport inabordable. Elle n’occupe pas beaucoup de temps et s’adapte facilement à tout emploi du temps. Cependant, seulement 20% de la population française est inclus dans la communauté du running. Voici quelques étapes fondamentales pour faire de la course un moment de plaisir !

L’incontournable paire de chaussures

chaussure de sport

L’équipement est essentiel pour le running. Contrairement à certaines idées reçues, il est primordial de choisir une paire de chaussures à sa taille. Ainsi, La base du choix de chaussure se trouve dans la connaissance de son propre pied.

Une bonne paire de running doit amortir à maximum le poids au niveau du talon, puisque 95% des coureurs ont les jambes tendues lors de leur course. ll faut noter que le prix n’est pas forcément indicateur de qualité.

De plus, le facteur le plus important est l’adéquation de la chaussure avec les particularités du coureur. Néanmoins, il ne faudrait pas se précipiter vers la paire la moins chère. Il faut primer la qualité !

La sélection doit alors se faire en fonction de l’anatomie du coureur. Si le coureur est plutôt pesant, il faut favoriser les paires avec une bonne semelle pour que l’amorti soit stable.

Par ailleurs, Le mieux serait d’acheter ses chaussures dans des magasins conçus spécialement pour les coureurs. Sinon, les magasins de sport suffisent largement. Il existe même de larges gammes sur internet. Mais l’idéal serait de pouvoir faire un test physique des chaussures.

Le running en pratique

La première question qui se pose est : « où courir ? ». Il faut reconnaître que le tapis apporte la même efficacité que courir dehors. Il apporterait même plusieurs avantages supplémentaires comme la régularité et la stabilité. De plus, l’impact est amorti par le tapis, contrairement aux courses en plein air.

Cependant, courir sur tapis peut présenter un inconvénient : la proprioception. En effet, l’irrégularité perçue dehors force l’adaptation du corps au sol grâces aux messages envoyés au cerveau. Lorsque le coureur pratique sur un tapis, les pas répétitifs et le sol régulier empêcheront la proprioception et donc limiteront la capacité d’adaptation. Il est donc toujours mieux de courir dehors et de jouir des paysages si la santé le permet encore.

course à pied running

Entre autres, afin de bien expérimenter le running il faut revenir vers les fondements de chaque activité physique comme l’échauffement et l’hydratation.Par ailleurs, la motivation peut varier en fonction des saisons. Dans le cas de l’hiver, la clé est de garder sa motivation et de faire son running pour le plaisir.

Le plaisir de courir et tous ses bienfaits

Le plaisir lors de la course est causé par l’endorphine. Cette hormone sera secrétée après seulement 45 minutes de courses. En outre, le running procure d’autres bienfaits au corps, qui vont survenir au bout de 30 minutes.

En effet, la course offre des avantages considérables au corps humain. Une augmentation de la capacité physique peut être observée, de même qu’une augmentation du moral et une diminution des risques de maladies.

De plus, la course, ainsi que les sports d’endurance stabilisent le taux de cholestérol ainsi que le taux de glycémie dans le corps. Cela permet la réduction de consommation de médicaments et de suppléments.

Le cerveau bénéficie aussi au maximum de tous les exercices physiques. En plus des endorphines, ils procurent au cerveau de l’oxygène qui pourra améliorer les connexions dans chaque partie de l’organisme.

En résumé, il est scientifiquement prouvé que la course à pied est bonne pour le cerveau et la personne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *