rire spontanée

Pourquoi pratiquer le yoga du rire ?

Quand on parle de yoga, l’image d’une personne très souple qui fait des acrobaties sur un tapis nous vient directement à l’esprit. Mais ce n’est pas l’unique genre de yoga qui existe, bien que ce soit le plus connu. Il existe d’autres types de yoga tel que le yoga du rire par exemple.

Yoga du rire : en quoi consiste-t-il ?

Connu sous son nom d’origine Hasya Yoga en sanscrit, le yoga du rire est une thérapie contemporaine d’origine indienne. Il fut inventé par un médecin généraliste du nom de Madan Kataria avec un professeur de yoga traditionnel qui n’est autre que sa femme, Madhuri Kataria. La rigolade favorise la production des endorphines dans le cerveau. Ce sont les hormones de bonheur.

Donc, ceux qui les possèdent en abondance deviennent plus gais. C’est de cette hypothèse que vient l’idée de développer le yoga du rire. Il s’agit d’un sport, ayant comme devise l’expression suivante : « l’action entraîne l’émotion ». Autrement dit, à force de rire, on ressentira du bonheur. Pour rappel, le 13 mars 1995 fut la naissance du premier « club de rire » à Bombay, la capitale de l’Inde. Il s’est répandu dans le monde entier peu après.

Comment se déroule la thérapie ?

rire en groupe

Pratiquer le yoga de rire revient à rire d’une manière intentionnelle. Le pratiquant doit s’efforcer de rire sans qu’aucun humour ne soit à l’origine de celui-ci. Rire sans entendre de blagues ou de comédie étant la base de la thérapie. En d’autres termes, il s’agit d’un exercice qui consiste à rire en groupe. On se force au début, mais avec le temps, il vient rapidement et évidemment. Il s’avère contagieux en plus.

Avec le yoga du rire, on rit parce qu’on ne peut plus s’arrêter, non parce qu’on nous le demande. Lorsqu’on voit rire une personne, cela nous met de bonne humeur naturellement. Par ailleurs, les études scientifiques ont montré que le rire spontané et le rire provoqué reviennent au même pour le corps humain. Cependant, le rire provoqué nécessite de l’énergie, ce qui n’est pas le cas pour le rire spontané.

Les résultats attendus de ce yoga

Avec le rire spontané du yoga, le pratiquant tire à la fois des bienfaits physiologiques et psychologiques. En plus, l’exercice accroit l’apport d’oxygène au corps et au cerveau. Cela aide à se sentir mieux et en bonne santé, et surtout pleine d’énergie. Les énergies dépensées seront vite compensées. Le yoga du rire se déroule en plein air, il n’y aura aucun risque de carence en oxygène.

Des milliers de personnes ont fait des témoignages sans équivoque. On se sent ressourcé dès la première séance de yoga du rire. En revenant à la maison, on est de bonne humeur. Ce type de sport permet également d’avoir une semaine sans stress. On rit fréquemment et sourit à n’importe qui. Le yoga de rire favorise la concentration, le bonheur et calme l’esprit. En somme, le bien-être est de mise. Outre, la pratique n’a pas de limite d’âge.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *